L’essentiel de la production et donc de la consommation, dans le monde, est constituée par les blends, c’est-à-dire par un mélange constitué d’un whisky de malt, obtenu à partir d’orge maltée et de whisky de grain. On appelle whisky de grain un whisky obtenu à partir d’autres céréales que l’orge : blé, maïs, seigle, ou même avoine. Ces whiskies de grain, moins coûteux à fabriquer, ont aussi beaucoup moins de goût. Ils apportent au blend son volume. L’essentiel du goût vient de la partie “malt”, laquelle, il faut le souligner, provient souvent des produits de distillation rejetés dans la fabrication des single malts.
Le pur malt, comme son nom l’indique, ne comporte aucun whisky de grain. Il résulte de l’assemblage de whiskies de malt provenant de plusieurs distilleries. A l’inverse, le single malt, lui, ne provient que d’une seule distillerie. Pour la plupart des connaisseurs, c’est le seul véritable whisky.

Whiskies par pays

Canada

Hollande

Japon